Poétiquement

De la poésie. De la prose. De la littérature !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Méthodologie culture gé/philo)

Aller en bas 
AuteurMessage
Shivaree
Poète en herbe
Poète en herbe
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: (Méthodologie culture gé/philo)   Sam 17 Mai - 21:11

Au module de méthodologie, ces jours-ci le prof nous a demandé de choisir un sujet et de travailler dessus, mais mais mais en suivant toutes les étapes obligatoires. Question de départ, problématique, hypothèses, plan de travail... etc. J'ai un sujet qui m'intéresse "la fortune fait-elle le bonheur?" mais j'avoue que je ne sais pas trop comment m'y prendre!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huslium
Poète des glaces
Poète des glaces
avatar

Nombre de messages : 316
Age : 28
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Dim 18 Mai - 13:37

La fortune fait-elle le bonheur ?


L'ordre de ce que tu dois faire est faux...


D'abord tu dois faire une introduction, cette dernière comprend (dans l'ordre) les éléments suivants :
- Amorce
- Approche du sujet
- Explication des termes du sujet
- Problématique
- Annonce du plan

Puis tu fais un développement choisissant le nombre de parties (pas plus de 4)

Et puis tu conclues. La conclusion ne répond pas directement à la problématique posée dans l'intro, mais peut être elle-même une sorte de problématique pour un sujet qui est très lié au sujet.


L'intro et la conclusion sont très importantes dans ton travail, elles peuvent soit te permettre d'avoir la moyenne si elles sont bien faites, soit gâcher tout ton travail...


Voilà, j'espère que je t'ai répondu ! Si tu as d'autres questions n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huslium.blogspot.com
Shivaree
Poète en herbe
Poète en herbe
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Dim 18 Mai - 19:04

Après une bonne sieste me voila plus fraiche Very Happy Je vais donc me mettre au travail, si tout avance bien je vous posterai ce soir.
Et au fait, qu'entends-tu par "explication des termes du sujet" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shivaree
Poète en herbe
Poète en herbe
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Dim 18 Mai - 20:55

La fortune est le vœu et l'aspiration du commun des mortels dont on se demande qu'elle serait sur ce sujet la pensée la plus juste, la plus sage et aussi la plus humaine afin qu'il nous soit possible de l'accepter et de nous en inspirer dans la vie sociale.

Depuis l'antiquité jusqu'à nos jours, à travers des siècles, toute une chaine d'êtres souffrants ont dénoncé l'impuissance de la fortune à apaiser leurs souffrances. Et pourtant, d'autre part, la recherche, la conservation ou l'accroissement des biens matériels semblent être la préoccupation dominante de l'humanité toute entière, comme si elle attendait de suprêmes satisfactions.

"La fortune fait-elle le bonheur? " Question de départ.

La fortune est un phénomène social. Problématique.


Hypothèse 1: la fortune est impuissante à empêcher de souffrir.

Hypothèse 2: la fortune peut contribuer à faire le bonheur.

Partie1 -chapitre1-
La fortune est impuissante à empêcher de souffrir. Voici quelques cas pour élucider la part de vérité de cette réflexion.

Dans le domaine physique, la fortune ne dispense pas des tares physiques, de la décrépitude, les gens sont hantés par l'idée de la vieillesse, par la crainte de vieillir, et la plus légère déchéance physique les affecte profondément.

La fortune ne dispense pas non plus de la mort.

Dans le domaine intellectuel, la fortune ne remédie pas à l'insuffisance des facultés mentales: des princes appartenant à des familles régnantes ont été affligés d'une réelle infériorité intellectuelle.

Dans le domaine sentimental ou affectif, la fortune est impuissante à écarter de nous les chagrins qui peuvent provenir de la discorde entre les membres d'une famille de l'absence des amis, ou d'une trahison, de tristesse d'une affection qui n'est pas réciproque, du pénible sentiment de la solitude morale, de la perte d'un être cher...

Dans le domaine moral, la fortune ne peut nous préserver de certains travers qui provoquent la moquerie, de certains défauts qui s'opposent à la dignité qui peuvent susciter la réprobation ou l'antipathie.
Elle ne peut nous préserver de certaines tendances à la mélancolie, au scepticisme, au découragement, à la profonde tristesse( les statistiques nous apprennent, contrairement à ce que l'on pourrait penser, que les suicides sont les plus nombreux dans la classe riche).

Partie 2 -chapitre2-
La fortune peut contribuer à faire le bonheur.

Dans le domaine physique, la fortune permet de faire des dépenses nécessaires pour avoir de meilleures conditions d'hygiène, une meilleure nourriture. Elle permet de faire donner des soins médicaux s'il y a lieu.

Dans le domaine matériel, elle dispense de l'excès de travail, du surmenage. Elle donne des possibilités de prendre des distractions, de faire des voyages.

Dans le domaine intellectuel, la fortune permet de faire des études onéreuses et prolongées, de faire des recherches personnelles.

Dans le domaine moral, la fortune dispense de l'inquiétude de l'avenir, elle permet d'avoir plus d'indépendance, de vivre avec plus de dignité, d'exécuter des projets, d'avoir des ambitions et de les réaliser.

Ainsi, dans bien des cas, il est exact de dire que la fortune ne fait pas le bonheur. Elle a été impuissante à empêcher de souffrir même ceux qui étaient comblés de richesses. Pourtant il est des cas ou, sans faire le bonheur, la fortune peut y contribuer.
Elle est impuissante à nous préserver du malheur, mais, en beaucoup de circonstances, si elle ne fait pas le bonheur, on ne peut nier qu'elle n'y contribue et parfois d'une manière très importante.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ego
Poète en herbe
Poète en herbe
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 42
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Mar 20 Mai - 1:35

salut.
d'après ce que je me rappelle de mes cours de philo ,je sais que " définir les termes du sujet"
c'est donner une définition concise des mots qui composent la question.
en l'occurence : "la fortune fait elle le bonheur ?"
fortune >>>>>> définition: différents sens du mots
fait >>>>>>> définition: construire ,crée une une dépendance entre deux éléments
bonheur >>>> définition aussi: evidemment c'est plus difficile c'est surement là qu'interviendront tes citations d'auteur pour étayer tes hypotheses.

ensuite deux remarque sur l'embryon de devoir que tu donnes :

1 :
Citation :
a fortune est le vœu et l'aspiration du commun des mortels dont on se demande qu'elle serait sur ce sujet la pensée la plus juste, la plus sage et aussi la plus humaine afin qu'il nous soit possible de l'accepter et de nous en inspirer dans la vie sociale.
cette phrase je la trouve bancale au niveau du style et en toute honnèteté je ne la comprend pas . si tu attaques un devoir par une phrase pas claire le correcteur risque de partir avec un mauvais à priori sur le reste de ton devoir.
à mon avis il te faudrait une entrée en matière plus simple et plus axée sur les définitions qui vont suivre.

2 :
Citation :
Hypothèse 1: la fortune est impuissante à empêcher de souffrir.
Hypothèse 2: la fortune peut contribuer à faire le bonheur.
Citation :
Pourtant il est des cas ou, sans faire le bonheur, la fortune peut y contribuer.
ce qui me gêne à ce niveau c'est que tu ne reprend pas exactement tes hypothèses de départ dans ta conclusion . ton hypothèse 2 est bien citée mais la première est assez differente >>>>>>>>>difference entre empécher la souffrance et ne pas faire le bonheur.
ensuite et je finirai la dessus ,je trouve que parfois tu est assez péremptoire dans tes descriptions par exemple :
Citation :
et la plus légère déchéance physique les affecte profondément.
et "infériorité intellectuelle " je trouve ça un peu "sec" (même si je t'avoue qu'il me plait de cracher sur les princes des familles régnantes.... tu as de la famille à Monaco? Cool )

voila j'espère t'avoir aidé un peu et j'espère que tu n'as pas mal pris mes remarques.
evidemment ce n'est que mon avis et je suis sur que d'autres me donneraient tort.
en tout cas les conseils de mon profs de philo étaient simples :
un styles et un vocabulaire simple
un plan rigoureux et suivi jusqu'au bout
des hypotheses et des arguments étayés...

voila pour ma modeste contribution.
bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogdu22mars2010.blogspot.com/
Shivaree
Poète en herbe
Poète en herbe
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Mar 20 Mai - 21:05

Salut.

On dirais que t'a été prof de philo toute ta vie!
Ce sont des remarques très instructives qui m'ont ouvert les yeux sur des points que j'ai négligé et auquel je n'avais pas pensé auparavant. Donc il n'y a pas de risque que je prenne mal ce que tu as dis, bien au contraire.

En premier lieu, merci de m'avoir éclairci en ce qui concerne la définition des termes, là je comprend mieux, je vais travailler dessus.

En second lieu, tu dis que tu ne comprends pas ma phrase "la fortune est le vœu et l'aspiration du commun des mortels... " je comprend, il m'arrive souvent de formuler des phrases que je suis seule à comprendre Laughing même dans la vie de tous les jours des fois mes amis me regardent de travers quand j'ouvre la bouche , bref ... Very Happy Je vais revoir ce point et essayer de simplifier ma phrase.

Pour les hypothèse/conclusion je suis d'accord avec toi, je ne m'étais pas rendu compte que j'avais employé deux termes différents. C'est à revoir aussi.

Et pour finir, pour ce qui est de "l'infériorité intellectuelle" et "la déchéance physique" si tu trouves que c'est sec, bein moi il me semble que c'est juste clair et net.

Et non je n'ai pas de famille à Monaco Very Happy

Voila voila, merci encore pour ton aide qui m'a été très bénéfique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ego
Poète en herbe
Poète en herbe
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 42
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Mer 21 Mai - 14:42

salut.
je crois que je vient de comprendre ta première phrase.
Citation :
la fortune est le vœu et l'aspiration du commun des mortels dont on se demande qu'elle serait sur ce sujet la pensée la plus juste, la plus sage et aussi la plus humaine afin qu'il nous soit possible de l'accepter et de nous en inspirer dans la vie sociale.

au lieu de" qu'elle " ce serait pas plutôt "quelle" ?
là ce serait correct. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogdu22mars2010.blogspot.com/
Shivaree
Poète en herbe
Poète en herbe
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Mer 21 Mai - 20:20

Effectivement c'est "quelle" au lieu de "qu'elle" petite faute de frappe qui m'a couté tout le sens de la phrase Very Happy
Le "elle" reviens à "la pensée" pas à "la fortune" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huslium
Poète des glaces
Poète des glaces
avatar

Nombre de messages : 316
Age : 28
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Ven 23 Mai - 19:18

Bon je vais être très critique...

1. D'abord, la problématique est trop courte et n'en est pas vraiment une. Une problématique doit être mieux élaboré que ça, et doit poser un réel problème comme son nom l'indique ; or, ta problématique ne pose aucun problème et est une affirmation ce qui s'oppose radicalement à une problématique.

2. Hypothèse/thèse : est un plan assez plat... un plan qu'il faut absolument éviter surtout en philo. Et j'avoue que les parties ne sont pas vraiment recherchées, puisque tu reprends simplement le sujet : tu le confirmes puis le nies. Tu dis : oui et non. Bien sûr qu'en philosophie on donne plusieurs avis, mais là c'est pas vraiment recherché comme idées...

3. Qu'entends-tu par le domaine de la "physique" ?

4. Les exemples sont assez triviaux et aucune réelle argumentation n'est donnée. Aucun exemple philosophique n'est donné, ce qui ne ressemble donc pas vraiment à une dissertation philosophique, mais se rapproche de l'essai libre.

5. La conclusion ne fait que répéter ce qui a été dit dans le développement ; or, une conclusion doit conclure et non pas répéter. Qu'est-ce que conclure ? Une conclusion en philosophie, pose un autre problème qui est étroitement lié à celui qu'on a posé en intro, ou bien développe une idée contemporaine sur le sujet que nous avons traité tout au long de la dissert... bon, c'est assez schématique ce que je dis, mais une conclusion ne doit JAMAIS répéter ce qui a été déjà dit...

6. Tu devrais construire une idée personnelle, l'argumenter et la développer au moins tout au long d'une partie.

7. Je compte sur toi ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huslium.blogspot.com
Shivaree
Poète en herbe
Poète en herbe
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Ven 23 Mai - 20:04

Very Happy Merci.
Je viens de tout rédiger au propre, on dois rendre ça demain, on l'exposera au prof et il dira si c'est bon ou si c'est à refaire.
Je tiens compte de tes critiques, j'avoue que je ne suis pas trop satisfaite de mon travail, j'ai essayé d'appliquer ce que j'ai compris du cours, mais avec réticences (le hic c'est qu'a ce cours là j'étais absente, donc c'est en demandant et en lisant les fiches que j'ai su ce qu'il fallait faire).

Le verdict sera rendu demain
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huslium
Poète des glaces
Poète des glaces
avatar

Nombre de messages : 316
Age : 28
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Ven 23 Mai - 20:12

Pas d'bol, être absent en cours de méthodologie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huslium.blogspot.com
Shivaree
Poète en herbe
Poète en herbe
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Dim 25 Mai - 0:03

Laughing
Le vrai pas d'bol c'est que c'était ma seule absence!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraxas
Poète des sables
Poète des sables
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   Lun 13 Juil - 18:23

bordel, si j'avais su j'vous aurais demandé de faire mes dissertations, j'aurais pas perdu ces quelques heures à m'emmerder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Méthodologie culture gé/philo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Méthodologie culture gé/philo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La place de la culture dans la société
» Collier "Marie", perles de culture hématite
» Le budget en trompe l’œil du ministère de la Culture - La Tribune de l'Art du 2.10.2010
» culture biere
» Êtes-vous fier de la "culture" de Matonge, à Bruxelles et à Mont Rouge, à Paris ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poétiquement :: Discussions :: La Littérature-
Sauter vers: